logo

Saint Privat de Champclos, petite commune du pays Barjaquès composée de 7 hameaux, est riche d'un passé historique et préhistorique dont les découvertes sont présentées au musée du Colombier d'Alès.

St Privat existait déjà (uniquement sous ce nom) en 1384, un dénombrement des villages de la région nous le prouve. En 1791, pendant la révolution la commune est appelé Champclos. Saint Privat a subit les guerres de religion, ses chapelles et son église ont été vandalisées, reconstruites elles offrent aujourd’hui un témoignage important du passé

P3140036   Copie   Copie   Copie   Copie   

Cette randonnée nous a amené à décourir l’Ermitage de Saint Ferréol et l’Eglise de St Sébastien tout en passant dans des villages avec de belles maisons en pierres de pays.

Construction ancienne, chapelle de style roman, c’était un lieu de prière et de méditation pour une petite communauté de deux à trois ermites de l’ordre des frères mendiants. Suivant la tradition, Saint Ferréol aurait habité quelques temps, comme anachorète, l’ermitage qui porte son nom, sur les bords de la Cèze, dans le territoire de Saint Privat de Champclos. On voit encore, auprès de la chapelle, un sarcophage antique que l’on désigne sous le nom de tombeau de Saint Féréol.

L’église de St Sébastien, construite au hameau de Russargues à la fin du XVIIe siècle sur un ancien lieu de culte païen (ex-voto retrouvés lors des fouilles) fût incendiée en 1703 pendant la guerre des camisards. Lieu de pèlerinage pour les enfants atteints de la teigne


Vous devez installer Flash sur votre ordinateur pour voir cette galerie. Téléchargez Flash.