logo


 1150513

 

                                        ND3jpg 

Nous prenons le petit train pour nous rendre à  Notre Dame de la Garde  en provençal, Nouestro-Damo de la Gardo, souvent surnommée « la Bonne Mère », la Boueno Maire en provençal , et  visiterons le  Mucem cet après midi.  

Le Mucem accueille l'exposition semi-permanente « Connectivités » : une histoire des grandes cités portuaires de la Méditerranée des XVIe et XVIIe siècles - Istanbul, Alger, Venise, Gênes, Séville et Lisbonne sont alors les points stratégiques de pouvoir et d’échanges dans une Méditerranée qui voit naître la modernité entre grands empires et globalisation.

Prenant pour socle de réflexion la Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II, l’exposition propose de suivre les pas de l’historien Fernand Braudel et d’aborder cette Méditerranée des XVIe et XVIIe siècles non pas comme un objet d’étude aux bornes chronologiques strictes, mais comme un personnage dont il s’agirait de raconter l’histoire en l’inscrivant dans la longue durée, allant jusqu’à l’interroger dans la période contemporaine.

Invitant les visiteurs à un saut dans le temps, cette histoire urbaine est également abordée aujourd’hui, à travers l’évolution de territoires portuaires contemporains : les mégapoles d’Istanbul et du Caire et les métropoles de Marseille et de Casablanca. Il s’agit en effet d’aborder la ville en développement comme le lieu vers lequel convergent et s’intensifient les flux, les connections, les échanges, et donc, le pouvoir.

 

L’exposition « Connectivités »

connectivites 

 « Connectivités » raconte une histoire des grandes cités portuaires en Méditerranée aux XVIe et XVIIe siècles. Istanbul, Venise, Alger, Gênes, Séville et Lisbonne sont les centres névralgiques d’un monde ouvert marqué par une première mondialisation des échanges.

Plus de 350 œuvres et documents sont présentés, provenant à la fois des collections du Mucem et de grands musées français et européens.

Le terme de Connectivité  définit la simplicité de communication entre un lieu et un autre ou de multiples manières : par le mouvement des populations, des marchandises et des informations. Grâce aux contacts maritimes, une microrégion peut être davantage connectée à une autre. Ces hauts niveaux de connectivité permettent de définir la Méditerranée.

L’exposition reprend la méthode de Fernand Braudel, qui envisage sa thèse «  La Méditerranée et le monde méditerranéen »  à l’époque de Philippe II comme une pièce de théâtre dont le personnage principal est la Méditerranée.

Aux XVIe et XVIIe siècles, les protagonistes de cette histoire sont l’Empire ottoman et l’Empire des Habsbourg, ainsi que leurs centres d’échanges : les villes et ports d’Istanbul, Venise, Alger, Gênes, Séville et Lisbonne. Durant cette période, le système méditerranéen reposant sur ces deux empires est en équilibre : un monde en vase clos, alternant périodes d’échanges économiques et périodes de conquêtes territoriales.

Des événements vont perturber cet équilibre : le commerce des épices crée de nouvelles routes maritimes – et particulièrement la première circumnavigation du Portugais Magellan en 1522 – qui permettent d’éviter la Méditerranée et marquent le début de son déclin.

 

L’Empire ottoman et l’Empire des Habsbourg

Ces deux empires sont les principaux pouvoirs en présence dans la Méditerranée des XVIe et XVIIe siècles. La chute de Constantinople consacre l’Empire ottoman : le sultan Mehmet II la conquiert en 1453, la renomme Istanbul et en fait la capitale de son empire – lequel s’étendra jusqu’à la mer Noire au nord et du Proche-Orient au Maghreb. Après Mehmet II et jusqu’à la fin du XVIIe siècle, les sultans étendent le territoire de l’empire.

ottoman    solliman 

Celui-ci devient un passage obligé pour qui veut rejoindre l’Orient  et ses richesses. L’Empire des Habsbourg est une mosaïque de territoires discontinus. Reposant sur une politique de mariages qui agrandit son territoire (en 1477, la Franche-Comté et les Pays-Bas ; en 1496, l’Espagne, Naples, les possessions espagnoles outre-Atlantique et Milan ; en 1521, la Bohême et la Hongrie), l’Empire des Habsbourg est au faîte de sa puissance durant le règne de Charles Quint. Celui-ci décide d’abdiquer en 1555 et de diviser son empire en deux branches, les Habsbourg d’Espagne, dirigés par son fils Philippe II, et les Habsbourg d’Autriche menés par son frère Ferdinand, également empereur du Saint Empire romain germanique.

Après la prise de Constantinople par le sultan Mehmet II en 1423, l’Empire ottoman est géré de main de maître, surtout sous le long règne (de 1520 à 1566) de Süleyman, dit le « Kanuni » (le Législateur en turc) ou Soliman le Magnifique. Süleyman accorde une attention particulière à l’embellissement de la capitale.

Il confie son développement à l’architecte Sinan, qui vécut 100 ans et construisit 90 mosquées, des écoles, des universités, des ponts et des aqueducs. Süleyman et ses successeurs encouragent le développement des arts slamiques traditionnels comme la céramique (d’Iznik), la calligraphie, et multiplient les ateliers de miniature et d’enluminure. Istanbul atteint alors l’apogée de sa puissance et de son épanouissement artistique et culturel.

 

tapis 

Ce tableau de Jean-Baptiste Huysmans montre l’intérieur d’une maison de commerce ottomane au milieu du XVIe siècle. On y observe plusieurs personnages et un riche mobilier (coffres, tapis…). Les objets (mappemonde, lutrin, livres, arbalètes…) et le décor montrent le raffinement de la culture à Constantinople à cette époque. Au premier plan, Ogier de Busbecq, accroupi, négocie le rachat d’un étendard de la bataille de Lépante auprès de pirates turcs. Ogier de Busbecq (1522-1592) est reconnu comme l’un des plus grands humanistes de son temps.

Ogier de Busbecq introduit aux Pays-Bas la tulipe. Cette fleur qui tient son nom de sa forme en turban (du turc tülben) a été découverte en Turquie où elle poussait à l’état sauvage. À l’époque de Süleyman le Magnifique, elle était cultivée dans les jardins d’Istanbul et évoquait le pouvoir du sultan. Aujourd’hui encore cette fleur est cultivée en Turquie ;  le pays ambitionne de devenir le premier producteur de tulipes au monde d’ici 2023.

Venise, ville de marchands

venise 

La richesse de Venise doit beaucoup à sa position géographique : elle est à la fois proche de l’Orient, d’où elle reçoit ses marchandises, et de l’Europe, où elle les écoule. Ses possessions (Chypre, Crète, Raguse, Split) lui assurent des relais commerciaux maritimes. Venise doit  sa richesse à la demande européenne pour les épices et à la mise en place des outils nécessaires pour y répondre : la construction dans l’Arsenal. La richesse de Venise tient également à ses marchands, ses banquiers, et ses assureurs.

 

assiette 

Cette assiette est typique du savoir-faire des ateliers d’Iznik. Ornée de tulipes et d’œillets, elle est aussi décorée aux armes du doge Alvise Ier Mocenigo (au centre). Malgré la conflictualité entre les deux empires, le commerce et les échanges artistiques entre Venise et Istanbul continuent d’être dynamiques au XVIe siècle. Les céramiques font l’objet d’un important commerce entre Orient et Occident, transitant par la cité des Doges.

 

bateau 

Cette maquette représente le Bucentaure, un bateau d’apparat, sorte de galère très haute sans mât ni voile, desservie par des rameurs et couronnée par une espèce d’estrade demi-circulaire. Très décoré, il est couvert de sculptures dorées et de toiles.

 

esclave 

Ce tableau représente une scène de négociation pour le rachat des captifs en Barbarie par des religieux trinitaires venus de Marseille. Au centre de la scène, un membre de l’ordre religieux des Trinitaires reconnaissable par sa robe blanche ornée de la croix des Trinitaires (rouge et bleue) dépose sur la table le contenu d’une bourse tendue par un autre trinitaire. Le coffre devant lui contient les seules pièces utilisables en Barbarie, à savoir les piastres sévillanes.

 

La part des Jésuites : « Allez et enflammez le monde »

jesuite 

Le partage du monde entre Espagnols et Portugais, concrétisé par le traité de Tordesillas (1494), s’applique aussi à l’activité missionnaire déléguée aux XVIe et XVIIe siècles par le pape aux missions catholiques des deux puissances.

Ces trois statues en pied se trouvaient dans un couvent de Séville et représentent trois martyrs jésuites chrétiens japonais condamnés au supplice de la croix avec vingt-trois missionnaires franciscains à Nagasaki en 1597. Les martyrs japonais sont représentés sous des traits occidentaux dans une veine très réaliste – on pense que l’artiste n’avait jamais vu de Japonais.

 

Séville et le commerce impérial espagnol

Depuis 1492 et Christophe Colomb, les expéditions maritimes des Espagnols et des Portugais ont conduit à la découverte de nouveaux territoires aussitôt colonisés et exploités. Dès le début du XVIe siècle, les mines d’or ou d’argent de Colombie, du Mexique et du Pérou sont exploitées par la force de travail des Amérindiens réduits en esclavage, puis par des esclaves d’Afrique importés à la demande de Charles Quint

RICHESSE 

Ce tableau intitulé Nature morte de l’homme riche représente au premier plan un « festin de richesse » dressé sur une table, allégorie de l’avarice : verre en cristal, monnaies d’or et d’argent, lettres de reconnaissance de dettes, bourses remplies, boîte débordant de lettres de changes avec sceaux et livrets de compte composent la scène. Cependant, au second plan se dresse, dans un décor chaotique de richesses renversées, un vieil homme épouvanté qui risque d’être emmené en enfer. C’est sans doute l’homme qui possède les richesses au premier plan et qui est tourmenté dans son sommeil par des démons.

 

La fin de l’Empire des Habsbourg

L’Empire des Habsbourg ne présenta jamais une unité de territoire, mais fut un ensemble territorial immense sur lequel « le soleil ne se couche jamais ». Il connaît son apogée aux XVIe et XVIIe siècles, sous les règnes de Charles Quint puis de Philippe II.

 

 


  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/2.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/1.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive1.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive4.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/3.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive8.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive9.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive11.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive12.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive15.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive16.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive17.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive18.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive21.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive6.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/diapositive22.jpg
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive25.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive26.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive28.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive31.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive34.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive33.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive35.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive36.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/diapositive37.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive40.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive41.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive42.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive43.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive44.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive45.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive46.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive47.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive48.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive49.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive52.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive53.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive56.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive57.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/20190412_112220.jpg
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive60.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive61.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive63.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/Diapositive65.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4445.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4466.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/20190412_155219.jpg
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4425.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4424.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4426.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4430.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4441.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4443.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4447.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4448.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4454.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4449.JPG
  • https://www.waibe.fr/sites/lesgenets/medias/images/__HIDDEN__galerie_69/DSC_4456.JPG