logo

Un château de bric et de broc, côté cour, un trés joli parc  en 2 parties bien distinctes, côté jardin !

Diapositive3

Une guide fabuleusement intéressante et sympathique pour faire revivre les habitants de ce château !

 Diapositive8

L'intérieur rassemble du mobilier Louix XIII , du style Renaissance aussi, avec des pièces de grande valeur (la propriétaire actuelle, Mme Fendwick, est férue de belle brocante et d'antiquités) . On voit des rampes d'escaliers,  des grilles de balcons et de portes en fer forgé trés travaillées , une magnifique table à pieds tournés dans la chambre de  Catherine de Médicis, une armoire italienne en bois précieux, un  lit à baldaquin où a dormi Richelieu,des coffres, des grandes glaces et lustres, des plafonds à la française, un beau  travail d'ébénisterie... 

                       Diapositive39                           Diapositive51 

                    

Le pique nique a rassemblé les 33 participants. Puis départ du car  pour Saint Quentin la Poterie.

En passant, un petit coucou au Pont du Gard tout proche.

A 14 h sonnantes, promenade dans le jardin de la Noria, avec  la présence de l'eau à partir d' une noria en activité, et  un mélange intime d'art moderne et d'espaces verdoyants.

Diapositive28 

Inspiré par le vestige d’une ancienne noria et le thème des jardins de paradis, ce jardin, création contemporaine, a été conçu par deux paysagistes ancrés dans la Méditerranée : Arnaud Maurièreset Eric Ossart. Les concepteurs ont voulu concilier tradition et modernité en respectant le site rural du Mas de Licon et les traces de l’ancienne agriculture locale, tout en déclinant un vocabulaire résolument contemporain. Depuis 2007, ce lieu est aussi devenu le cadre d’un dialogue artistique avec le paysage à travers le béton : dans la prairie, sont installés des sculptures, mobiliers et autres « folies » avec ce matériau qui permet toutes les audaces… Clin d’œil par ailleurs à Joseph Monier« horticulteur-rocailleur », natif de Saint Quentin la Poterie et inventeur du ciment armé en 1867.

Une belle journée avec les Genêts!