logo

LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane

 

Le terme « Roque » vient du latin « rocca » comme le terme de « roche ». Il désigne bien entendu un rocher mais, plus souvent encore, le château qui a été bâti sur le promontoire rocheux. En revanche, l’origine du nom de la rivière, la Cèze, est controversé. Une possibilité serait que le terme soit une évolution des mots gaulois « caito, cetion, cetia, ... » désignant une forêt, un bois.

 

Ce petit village médiéval  construit sur un piton rocheux afin d'assurer sa sécurité, aux calades pentues et maisons de pierres blondes à génoises offre une vue imprenable sur les cascades du Sautadet, un site exceptionnel, site classé en zone naturelle. La partie la plus ancienne du village  se trouve entre le château et les tours de fortifications.

Un château et une chapelle dominent le tout. Des vestiges de rempart sont encore apparents. A l'époque médiévale fut construit le pont qui enjambe la Cèze de ses onze arches et qui est dénommé Pont Charles Martel, classé monument historique.

Les Cascades du Sautadet : site exceptionnel mais dangereux. Les marmites de géants: cavités cylindriques creusées dans le lit rocheux de la rivière par le mouvement en tourbillons des galets. Ces roches calcaires ont cinq millions d'années.

Le château, qui date du XIIe siècle est une propriété privée qui ne se visite pas. On sait peu de choses sur son histoire. Le château fut brûlé en 1573 par les Huguenots et fut abandonné à la fin de XIXe siècle. La chapelle romane qu'il possède a été vendue par la commune en 1955.

  En 1790, le village dépend de l'Evêque d'Uzès.

 En 1883, construction de l'église actuelle, au bas du village.

 En 1958, La Roque est inscrit à l'inventaire des sites de France.

 En 1993, Les Cascades du Sautadet et plus de 400 hectares de la commune sont déclarés site classé.

Image associée

Niché au coeur de la Provence gardoise, le charmant village perché de La Roque-sur-Cèze, classé parmi les plus beaux villages de France, présente une belle unité architecturale. En témoignent les vestiges de son château, la chapelle romane, le pont médiéval enjambant la rivière Cèze, et les pittoresques ruelles pavées en pente bordées de jolies maisons en pierre.

 

Résultat de recherche d'images pour  

Une partie visible du château

 

Image associée

Le Pont Charles Martel

  Ce pont de pierre de 155 mètres de long enjambe la Cèze au pied du beau village de La Roque-sur-Cèze. Formé de 12 travées, il est particulièrement étroit et permet le passage d’une voie unique de circulation sur la départementale 166. Sa date de construction est inconnue. Si pour certains il remonterait au 12ème siècle, il est plus probable que le pont que nous voyons aujourd’hui date du 14ème siècle. Son nom, Charles-Martel, demeure aujourd’hui un mystère car il ne semble y avoir aucun rapport entre ce Maire du Palais du 8ème siècle célèbre pour avoir remporté la bataille de Poitiers en 732 et la vallée de la Cèze. En septembre 2002, ce vieux pont a énormément souffert d’une violente crue de la Cèze.

 

Image associée

Les Cascades du Sautadet

Sur 470 mètres, la Cèze a taillé avec violence son passage à travers le massif calcaire qui barrait son libre écoulement. Sur un dénivelé de 8 à 10 mètres, le cours de la Cèze est ponctué de cascades bouillonnantes, de cavités alvéolaires creusées dans la roche appelées "marmites de géants" et enfin d'une zone d'élargissement et de ralentissement des eaux de la rivière dénommée canyon

 

 

 

Le petit village perché de la Roque-sur-Cèze, qui appartient à la fameuse liste des plus beaux villages de France, possède un patrimoine exceptionnel avec notamment la chapelle romane bâtie sur le rocher tout près de l'ancien château médiéval.

 
LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane
 
 
La chapelle romane dominant le village

 

Construite au cours du XIIe siècle (consécration en 1156 par l'évêque d'Uzès), cette chapelle castrale se présente sous la forme d'une nef unique pourvue à son extrémité d'une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four ; une cloche unique surmonte le pignon.

 

 

LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane

 

 

Devenue propriété privée en 1955, cette chapelle ne peut se visiter !

 

 

 

 

LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane
 
LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane
 
 Le chevet de la chapelle avec son clocheton et son abside semi-circulaire
 
LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane

 

 

 

LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane
 
Abside : Baie en plein cintre ébrasée garnie d'un vitrail
 

 

LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane

 

 
Abside : Décor de dents d'engrenage sous la corniche 
 

 

LA ROQUE-SUR-CEZE (30) - Chapelle romane

 

 
Le clocheton
 
 
la roque1