logo

Mardi 8 Avril 2014 nous partons en car visiter l'Aquarium de Montpellier et la Source Perrier à Vergèze. Départ 8h, prévision moyennement ensoleillée.

Véritable hymne à la vie marine, Mare Nostrum fait découvrir la richesse des mers et des océans avec plus de 400 espèces provenant des 4 coins du globe. Agréable à visiter, de belles vues sur les différentes espèces.

Nous déambulons  à travers des cavités rocheuses et de nombreux bassins. De larges fenêtres donnent sur plusieurs bassins reconstituant les fonds marins, failles, crevasses, grottes en surplomb… Au commande d'un navire il faut avoir le pied marin.

Sur notre chemin, nous rencontrons de drôles d’oiseaux, les manchots.  Ils peuvent plonger pendant deux minutes et demie, à environ 30 mètres de profondeur et plus.

Un espace pédagogique nous permet d’avoir un contact en les touchant,  avec des espèces comme l’étoile de mer, l’oursin.

Au cours de notre visite nous arrivons devant un grand bassin central de  18 mètres de diamètre sur 9,50 mètres de haut. Les espèces océaniques évoluent dans un décor rocheux : requins taureau , requin zèbre et raie guitare.

Nous finissons par un  lagon et passons sur un pont de singe en longeant cascade et végétation luxuriante.

Nous aurions peut être aimé y passer un peu plus de temps afin de mieux en profiter. Ce fut toutefois une belle sortie .


PERRIER

De l’eau, de l’air, la vie !
 

Jusqu’au 19ème siècle cette source bouillonnante n’intéressait personne mais elle est devenue un des fleurons du groupe Nestlé !  En 1841, un des propriétaires, Alphonse Granier s’intéresse  à cette source sur le domaine des Bouillens, et à ses vertus curatives.

Malheureusement, après un incendie, il n’arrive pas à redresser financièrement la société et de vente en vente, la source se retrouve aux mains du docteur Perrier, nouveau propriétaire en 1898.

Cette eau gazeuse sera commercialisée sous le nom de Société des eaux minérales de Vergèze, résultat d’une exception géologique… difficile  à l’époque de contenir de l’eau gazeuse dans une bouteille, sans que cela n'explose ! Il trouvera le moyen par une capsule métallique de la maintenir dans la bouteille.

Et la marque devient Perrier.

Devant la difficulté financière de faire sortir son invention de l’ombre, la firme est rachetée un lord anglais au début du 20ème siècle, Saint-John Harmsworth, qui décide alors seulement, en hommage au docteur, de l’appeler Source Perrier

Il créé la forme de la bouteille en regardant ses massues indiennes, avec lesquelles il faisait sa musculation ! La société Perrier est véritablement lancée.

Après la guerre, un jeune agent de change, Gustave Leven, à qui on demande de vendre la société, comprend tout le potentiel de cette firme et l’achète pour son compte.

Il relance Perrier telle qu’on la connaît de nos jours, avec des pubs amusantes.